L’Univers de Mode Éco Responsable d’une Marque Inspirée

Une marque française éco-responsable afficionada du rétro kitsh

Avec notre marque française éco-responsable, l’Univers des tissus te transporte dans le passé, pour te faire vivre dans un présent rétro-futur. La nostalgie et les souvenirs inspirés par les imprimés vintage des tissus de nos vêtements sont les moteurs de nos créations. 

L’ Atelier de Mode Éco-Responsable DAMOiSEAUX t’offre une mode avec un large choix d’imprimés en séries limitées.

Des plus perchés, des plus basicos, toujours rétros-magnificos : vous trouverez toutes sortes d’imprimés dans notre base de tissus triés par styles locos-locos.

C’est comme cela qu’il devient acceptable de créer un bob moumoute à imprimé vache ! Peut-il être vraiment trop beau quand cela aurait été inacceptable 5 ans auparavant ? C’est la magie de la mode, celle qu’on aime vraiment. La mode reste un éternel recommencement, un renouveau incessant du passé dont on se délecte depuis les débuts de notre Marque DAMOiSEAUX en 2014.

(typo chill wear)

Et si ce drap imprimé dauphins frétillants existe, pourquoi devrait-il être caché dans un lit ? Faisons-en un short upcyclé à poches assorti à son bob imprimé dauphin (emoji starseyes)

Inspirations de notre marque marque française de mode éco-responsables DAMOiSEAUX

Il y a toujours eu quelque chose d’énigmatique dans le costume de fantome à base d’un drap troué. La seule chose que l’on sait, c’est que ce drap doit être upcyclé

Une personne cachée sous un drap, complètement visible et invisible à la fois. Le tissu upcyclé semble sans histoires et transporte pourtant avec lui, le passé du tissu invisible à l’oeil nu et pourtant bien présent. JCVD sortez de notre esprit.

Depuis son invention par l’homme de Cro-Magnon, le vêtement est une enveloppe sécurisante qui nous accompagne tout au long de notre journée, souvent de la nuit, et puis finalement, toute notre vie.

Ce besoin de sérénité dans le vêtement, a fait naître  le CHiLL Wear, comme une nécessité évidente. Une marque de vêtements éco-responsable qui offre des vacances à son corps. Là où il fait bon vivre et profiter de son temps confortablement dans ses (sous) vêtements upcyclés personnalisés à vos souhaits.

Oui enfin, quelle est vraiment la définition de chill ? 

CHiLL vient du verbe anglais to chill out qui signifie se détendre. Chez DAMOiSEAUX nous projetons cette détente jusqu’à l’intérieur de nos vêtements. 

Pépouze dans nos vêtements éco responsables CHiLL Wear,  vaguer à ses activités ou divaguer en toute liberté et s’en délecter.

Pour être libre et heureu.x.se dans des vêtements upcyclés de toute beauté, rejoignez-nous dans la communauté du CHiLL Club all the time, anytime.

Évolution d’une mode éco responsable homme vers la mode genderless

Lors de ses débuts en 2014,  DAMOiSEAUX était une marque de mode éco responsable homme, spécialisée dans les caleçons homme eco responsable uniquement.

On a commencé simplement parce qu’on en avait tellement ras le bob de voir les sous vêtements homme éthique ou pas, la plupart avec zéro style, aucune mode dans le caleçon homme. 

Comme on aime lier l’utile à l’agréable, on a pris la mission à cœur de rendre les hommes hot en sous-vêtements français. DAMOiSEAUX, Efficycle nous a même fait prince du caleçon upcyclé ! (lien hypertexte)

Et puis de fil en aiguille, on est devenu une marque de mode non-genrée. 

Enfin c’est surtout depuis qu’un homme nous a demandé si nos bobs upcyclés étaient pour homme ou femme ? Ce à quoi on a répondu que nos bobs éco-responsables étaient faits pour des têtes

Et depuis aussi, que des hommes nous ont acheter des Poom-Poom short taille haute avec poche coeur camouflée, pour leurs fessiers 💟

Rétrospective de notre marque française de mode éco-responsable 2014 à 2023

  • Mai 2014 : naissance de DAMOiSEAUX, marque française de mode dédiée aux caleçons éco-responsables pour homme à Montpellier

DAMOiSEAUX a toujours été un projet de mode on ne peut plus artisanal, depuis mon appartement montpéllierain (moi Anaïs / lien équipe) Avec ma machine et des tissus que je stockais depuis des années je me suis lancée dans la création d’une coupe de caleçon confortable et joli. 

À l’époque, entourée par mes ami•es et mon compagnon: petit shooting des familles, dans ce même appartement. Un grand merci à elleux pour leur aide (emoji coeur !) 

(PHOTO)

  • Septembre 2014 : DAMOiSEAUX devient une marque de mode Upcycling Made in Lyon

Étant montpelliéraine pure souche, j’avais besoin d’exotisme, d’être dans une ville plus grande, aussi. C’est pourquoi, 3 mois après sa naissance l’atelier s’est installé à…. Lyon, toujours dans mon salon. On a dit que c’était une marque de mode française artisanale ou bien ? La découverte des Emmaüs de Tarare et Notre Dame des sans Abris pour chiner les plus beaux tissus à upcycler.

  • Février 2015 : notre 1er studio de mode artisanale dans les catacombes de Lyon

On prend un atelier dans une cave aménagée de Lyon. Tout le sous-sol d’un immeuble type canut du 1er arrondissement de la Croix-Rousse.

Il faisait frais, humide, mais on avait 150m2 pour expérimenter du coup, on travaillait en manteau/gilet presque toute l’année.  C’est ici qu’ont vraiment commencées les recherches autour de l’optimisation de nos déchets. TF1 (vidéo) et France 3 (vidéo) y été même venus alors même que le sol de contre plaqué humide s’effondrait parfois sous nos pas. Hahahaha

  • Juin 2017 : retour de notre studio de mode upcyclée dans une pièce séparée d’une maison au bord de la Saône

L’atelier revient à la maison, toujours à Lyon, mais dans une pièce séparée qui a une fenêtre avec vue sur jardin: Les oiseaux en plein coeur du 1er, c’était petit mais hyper douillet . Et ce jusque fin 2019, avant de re-déménager. En parallèle, je m’occupe d’un bébé de 8 mois pendant que les parents travaillent tous les soirs et week-ends dans leur restaurant.

  • Septembre 2017 : de retour à l’Université, mère à mi-temps et créatrice de mode upcyclée

Pendant ces dernières années, je reprends mes études en Master I de mode et communication à Lyon. Que j’ai détesté by the way, vraiment, encore bloquée dans toute la mode clichée. Aucune mode artisanale ou projet engagé à l’horizon. Je dirais que ça m’a surtout forcé à apprendre de l’Histoire de la Mode et produire un mémoire qui m’a fait me sentir le temps d’un été, génie suprême et complètement borderline à la fois. Tutti n’allait pas bene. C’était trop intense.

  • Septembre 2018 / 2019 : un Master 2 pour parfaire notre boutique upcycling en ligne

L’année d’après, j’ai arrêté de garder l’enfant, puis j’ai bifurqué en Master 2 Web Communication pour en apprendre davantage sur la création de contenu éditorial et la gestion de sites internet.

  • Octobre 2018 / 2019 : découverte du monde de l’entrepreneuriat, un début de réelle structuration de notre projet de mode créative.

Avant on était ‘’go with the flow’’ puis il y a eu cette l’opportunité d’intégrer des programmes entrepreneuriaux comme Beelys en parallèle de mes études. Un programme d’accompagnement enrichissant où j’ai découvre le monde de la start-up nation. Ça m’a permis de comprendre que je ne souhaite pas vendre à tout prix, que les investisseurs, c’est pas ma cam’. Et qu’alors il me faudra beaaaaaucoup de temps pour développer mon projet selon mes idéaux. 

Du temps pour découvrir mes aspirations profondes. Pour comprendre fondamentalement qui j’étais pour savoir alors vers où aller. Je ne me reconnaissais pas à devoir courir après les ventes avec des méthodes entrepreneuriales pré-machées garanties 100% rentabilité. Tout juste pour réussir à payer mon loyer lyonnais.

Du temps pour découvrir vers où je veux aller avec cette marque engagée made in France. J’étais saoulée du fonctionnement français (dans la mode, l’entrepreneuriat, l’administration…) comme l’impression de marcher sur la tête. n’ai eu besoin d’air à nouveau. Oui parce que Lyon si exotique hein, même si j’ai bien aimé 🙂

Notre marque marque de mode éco-responsable Made in Portugal depuis 2021

  • Septembre 2019 / Janvier 2021: confinements et escapades luso en temps de Covid.

En voulant migrer vers d’autres contrées, le Portugal a rapidement été une évidence. Parce que c’est un pays qui a su maintenir l’art de son artisanat. C’est aussi une sacrée claque de nostalgie. Un back-to-basics notamment dans l’artisanat textile, mais pas que ! Un pays à l’âme douce qui a su conserver une chaleureuse humanité. Plus de détails sur les motivations de cette migration en terres Portugal artisanal, sur la page Slow life in Pt (emoji)

Entre 2019 et 2021 je fais plusieurs vas-et-vient à travers le Portugal avec ma machine et des tissus, pour visiter les lieux puis trouver un nouveau lieu de vie et de travail.

Long short story, combo magique d’évènements presque ésotériques, petit à petit, l’atelier de mode artisanal DAMOiSEAUX a attérit à Caldas da Rainha. 

  • Janvier 2021 : notre marque française éco-responsable devient portugaise

Depuis plus de 2 ans maintenant, DAMOiSEAUX est une marque franco-portugaise de mode. 

Grâce à ma rencontre avec Bernadete, une couturière brésilienne avec qui j’ai commencé à travailler lors de mon arrivée, j’ai trouvé un atelier juste à côté d’elle. Aux Cérès, une ancienne usine à grain reconvertie en ateliers, avec un ratio d’expats élevés et pas mal d’isolement au 4ème étage dans le 5ème cabinet. Autant vous dire qu’on avait peu de visibilité physique. Dans la frustration de louper une partie de la vida locale quotidienne, entre les cafés et les petits commerces du coin. J’me suis dit, mais oui, l’exotisme il est là, dans la Vida Local ! Il faut s’intégrer au milieu des autres commerces traditionnels et participer à la vie de quartier.

C’est ainsi que depuis septembre 2022 on a l’atelier le plus incroyable de l’histoire de notre atelier de mode artisanale. Pour savoir comment nous avons trouvé et créé notre atelier partagé entre cuisine et couture artisanale HORAZUL (link) c’est par ici (lien page Atelier)

  • Juillet 2023 : le projet de toute une vie, l’évolution de damoiseaux.fr à travers ce site internet reflet intégral de notre projet

Je peine depuis un an à rédiger le contenu de tout ce site Internet, car en tant que solopreneur (qu’ils disent) je fais tout. C’est un long processus et parfois angoissant comme écrire un livre j’imagine depuis. Mais je tiens le bon bout puisque vous me lisez jusqu’ici. Youpi ! Merci 🙂