Une mode de mode responsable qui crée en contournant le capitalisme

De notre point de vue en tant que DAMOiSEAUX marque de mode responsable depuis quasi 10 ans, on voit bien que le système capitaliste n’apporte rien de bon, ni aux êtres vivants, ni à l’environnement . Le pire c’est qu’on est  une majorité à souffrir de ce système pendant qu’une poignée de privilégié.es boivent des bouteilles de vin au prix du prix d’un smic portugais. 

Quand on donne son argent, on donne du pouvoir. 

De nos jours, on a l’impression que notre seul pouvoir est l’argent, c’est désolant. Comme on a littéralement pas le choix, on met alors en place toutes les stratégies en place pour le contourner.

On dit que le capitalisme est fort car il sait dissoudre toutes ses critiques en les transformant en argument marketing. Le blackwashing, greenwashing, le pinkwashing, toussa, toussa, enfin vous savez. Il semblerait que cela ait un noç : le woke washing. 

Long short story, ça donne des marques de mode dont l’équipe est exclusivement blanche qui vont essayer de nous faire gober qu’ils ne sont pas racistes (mais pas non plus aux manifs pour Nahel) en nous mettant 2/3 mannequins noir.es et/ou métisses “encore plus classe”

Le tout pour nous faire passer le message que *wink, wink* que eux aussi ils ont un ami noir très sympa au demeurant. Saisissant, comme le marketing est créatif lorsqu’il s’agit de vendre,  la xénophobie peut finalement être mise de côté.

Ah ouais ? Vous voulez jouer à ça ? Donc si la critique du capitalisme est d’être obsédé par l’argent au détriment des humain:es et de leur environnement, et que seul l’argent est notre pouvoir, qu’est ce qu’on peut faire ? 

Nos actions concrètes du moment : 

À travers votre soutien à notre marque de mode engagée vous, ne financez aucun frais marketing chez Facebook ou Google, pas de remboursement de prêt bancaire pour investir dans des projets de croissance accélérée pour décupler les ventes. 

Nos projets futurs :

bouton-vintage-upcycling-mode-vetements-damoiseaux
illustration-damoiseaux-mode-anti-capitaliste
upcycling-drapd-vintage-tortues-ninja-damoiseaux-calecon

Un projet de mode engagée contre toutes les injustices du Capitalisme

Notre marque de mode  engagée lutte pour une mode plus juste, et donc, contre les injustices du système capitaliste. 

À travers cette mode, on s’engage à soutenir une économie plus équilibrée qui empouvoire les publics les plus fragiles de notre société (oui je sais on n’aime pas trop ce mot) à travers l’artisanat textile.

Notre marque de mode DAMOiSEAUX est engagée pour l’égalité de tous et toutes, pour un avenir plus juste. Comme un message communautaire pour se rappeler que si ensemble, on se détourne des solutions capitalistes, ce système pourrait avoir beaucoup moins d’impact et de pouvoir dans nos vies.

Nous sommes beaucoup plus à en souffrir qu’ils et elles sont une poignée à en profiter. à quoi bon ? Commençons par les prendre à leur propre jeu: En commençant par arrêter ou du moins, leur donner le moins possible d’argent.

On peut soutenir et créer petit-à-petit une économie plus saine qui porte un message davantage positif pour notre société. Il est important pour DAMOiSEAUX de créer une économie alternative, où les femmes partagent équitablement le fruit de leur travail. Aussi pour montrer encore une fois à quel point nous sommes résilientes, ne serait-ce que pour supporter une semaine de règles par mois sans trop broncher, et nous prendrons ce qui nous est dû(muscle)

Comment devenir éco-responsable dans sa consommation à moindre effort ?En soutenant le plus locale possible, créer des micros réseaux d’entraide

Acheter chez les petits commerçants, Leroy Mrlin (ou LEROÏ MERLiNE comme on dit ici x) n’a définitivement pas besoin de votre argent. Et en plus, il l’utilise à mauvais escient, vous avez la logique ?

En se renseignant sur la politique des responsables de ces entreprises. Parce que consommer éthique chez Greenzwiz moi j’adore hun, sauf que derrière c’est le groupe Carrefour.

Nous chez DAMOiSEAUX on s’engage à travailler uniquement avec de très petites entreprises, qui n’ont pas d’objectifs de croissance, mais juste subvenir correctement à leurs besoins. On veille à soutenir une économie locale et artisanale. 

Retirer tout au long du processus ce qui est superflu (emballage minimal, pas d’harcèlement marketing online tracking contre-targeting EMOJi) et voilà, on y est. 

Une mode anti-capitaliste, ou devrait-on dire ANTiCA, la cousine d’ANTiFA